Toi

l-amitie-1.jpg

Toi c’est un mot
Toi c’est une voix
Toi c’est tes yeux et c’est ma joie

Toi c’est si beau
Toi c’est pour moi
Toi c’est bien là et je n’y crois

Toi c’est soleil
Toi c’est printemps
Toi c’est merveille de chaque instant

Toi c’est présent
Toi c’est bonheur
Toi c’est arc-en-ciel dans mon coeur

Toi c’est distant…
Toi c’est changeant…
Toi c’est rêvant et esquivant…

Toi c’est pensant…
Toi c’est taisant…
Toi c’est tristesse qui me prend…

Toi c’est fini.
Fini ? Pourquoi ?
Toi c’est le vide dans mes bras…
Toi c’est mon soleil qui s’en va…
Et moi, je reste, pleurant tout bas.

Trés beau ce poème,j’adore l’auteur,elle est sensationnelle.

Esther Granek, Ballades et réflexions à ma façon, 1978

 

JOYEUX NOEL

Hebergeur d'image

Que notre amitié illumine cette nouvelle année
de tout le plaisir et la joie qu’elle permet de partager..
Joyeux Noël, Bonne et Heureuse Année.
Que l’esprit de Noël soit avec vous aujourd’hui,
et tout au cours de la Nouvelle Année.
 Joyeux Noêl.
Meilleurs Vœux pour un Noël plein de joie et de bonheur,
et rempli de surprises et d’amour.
Joyeuses fêtes de Noël et bonne année 2016  à toutes et à tous.

LE MONDE

3c3a8me-guerre-mondiale

Le basculement  et la violence raciale dans le monde entier explosera,comme si ce monde est devenue fou.

Pourquoi ce monde est devenus tellement fou.?

Oui, le monde est devenu fou,enrager,assoifer de sang, une folie destructrice ,la malédiction qui frappe des pays du tièrs monde par une follie des puissants.

C’est l’expression du virage téméraire des classes dirigeantes capitalistes vers le militarisme partout dans le monde qui menace de plonger l’humanité dans une nouvelle guerre impérialiste mondiale,et si ce n’est la troisième guèrre mondiale.

A commencer par le pays le tout puissant qui veut tout controler a sa manière , le gendarme de cette planète sous commandement des  USA qui s’est approprier  tout les pays du monde,surtout le moyen orient et tout le monde le sait pour protéger son lobby ISRAEL et l’écrasement du peuple PALESTINIEN ,et pourtant ces deux peuples ont trop véccuent ensemble pendant des siècles .

La poussée militariste des États-Unis et leurs opérations associées pour le changement de régime, de la Libye à la Syrie, en passant par l’Irak ,aider par sa partenaire Arabie-Séoudite qui étulise ces avion et son arsenal de guèrre contre un pays trés pauvre comme le Yémèn,

J’arrive pas a comprendre cette follie meurtrière de ces dirigeants fous provocateur qui veulent punir des populations entière,certe se sont eux qui ont crée cette follie,cet organisation meurtrière pour qu’elle fasse leur sale boulot, pour détruire et ruiner et bruler la terre au nom d’Allah et de l’Islam .

Pourquoi cette vie sans merci,sans scrupule pour ceux (les gens) d’en bas,souffrant,meurtrient par cette barbarie ,et ce térrorisme aveugle qui s’acharnent sans coeur sans pitier,sur des innoscents,de quel droit oter des vies que dieu a donner,comment faire pour prendre conscience de l’absolu follie qui peut régner dans l’âme,qui sont ces etres sauvages venuent du moyens ages et combattre la civilisation.

Pouquoi cette follie désastreuse,de ces créatures armées jusqu’au bout ,leur faute est de se retrouver là, dans ce lieu qu’était choisie par ces fous venuent des quatres coin du monde,qui veulent imposer leurs loi satanique et leurs visions ségrégationnistes,pourquoi avoir t’on choisie le moyens orient,par simple follie,avoir crée ces obscurantistes utilisant la religion à des fins politique ,cruèlle ,qui est derrière cette organisation meurtrière fachiste ISIS .

 Par simple follie,détruire les uns pour  les autres ( Le nouvel ordre mondiale ) profitra de ce malheur des palestinien,irakiens,syriens,lybiens,yéménites,votre conscience se révèillera un jour si vous en avez une et ce cauchemard vous suivra, durant toute votre vie et la justice vaincra,nous peuple du monde témoins de cette  follie généreuse et bénéfique pour ceux qui sont sur le haut du panier,leur jour viendra et l’histoire les condamnera ces bandes de vampires,d’assassins payerons un jour pour ces crimes odieux,et cette organisation assassins se réduira en cendre et seront maudit à jamais.

FEMME ALGERIENNE

nadia_soulevement_de_la_femme_1

Depuis de nombreuses années, la femme a toujours était cible de soumission et de maltraitance, notamment en Algérie où se fléau s’est répandu et s’est cristallisé avec les années.

Il faut savoir que les femmes se sont battus toujours cote a cote avec l’homme et l’histoire le prouve avec de grande Dame qui ont marqué l’histoire  comme la Fameuse EL KAHINA  ,LALLA FADHMA NSOUMER,DJAMILA BOUHIRED,HASSIBA BEN BOUALI et la liste est longue……..et cela depuis toujours,avoir participer sur le champs de bataille soit en prenant les armes ou aider ses frères et ses compatriotes dans les maquis,son combat pour l’indépendance du pays de 1954 à1962 avec la même fougue et le même courage que les hommes.

emme

mais dans certains mentalité qui jalousement humilient et discriminent la femme ,veulent a tout prix la réduire a un objet et l’oblige a s’agenouer a ses désirs, néanmoins le sexe féminin a toujours étaient mépriser par les hommes, ;ces derniers se sont basés sur les coutumes et les pratiques religieuses qui se veulent imposer certain règles pour manipuler la société pour se faire entendre.

1941484849_B971595431Z.1_20131212114146_000_GO11L4M89.1-0

1752142410
Nous pouvons nous poser la question «  l’islam est-il un frein à l’émancipation féminine ?». En premier lieu nous allons annoncer que l’enseignement est le principal facteur de l’évolution de la femme.
En second lieu nous allons démontré que cette évolution est freinée par une mentalité encrée dans les mœurs des algériens.

Troisiement l’Islam est une religion ouverte a la bonne construction de la femme tout en lui demandant d’apprendre d’avantage et d’avoir sa place qui lui convenait dans sa société, afin de vivre ensemble égal à l’homme,mais malheureusement dans nos jours on voit une grande machination de propagande qui veut rendre la femme en arrière en la privant de ces droits et lui reproche  le mal du monde et elle est montrer du doigt comme étant la source du malheur de l’humanité,c’est les idées obscurantistes qui règnent surtout dans nos sociétés arabo musulmant.

Avant la décénnie noir qu’a connus l’Algérie la femme a  pu s’intégréee dans tout les domaines avec  un grand succés sa capacité et son vouloir du changement comme toute femme dans les société civilisé,elle a réussi a casser le tabous que l’homme lui a infligé,c’était une femme trés courageuse elle n’a peur de rien pour arriver a ses fins,elle aime le défis et le savoir,elle ne se laisse pas faire elle combat tous ce qui veut interrompre son parcour  de la réussite.

arton158

L’obstacle principal de l’émancipation de la femme algérienne tient dans le désir des hommes de commander les femmes, de les maintenir en tutelle. L’ordre traditionnel « le machisme ordinaire » patriarcal, affirme la position dominante de l’homme. L’identité proposée aux femmes par le système de domination de l’homme est un système destructeur et pervers.

Les femmes sont soumises dès l’enfance à un travail de persuasion qui tend à les diminuer à les nuire tant qu’individu, à les persuader de leur infériorité et finalement à les convaincre d’accepter leur sort avec résignation, voire à le revendiquer. La femme est assignée à la procréation et au travail domestique; elle n’a pas d’autres horizons.
Pour justifier les inégalités de droits entre l’homme et la femme, les conservateurs doivent aujourd’hui s’appuyer d’avantage sur la religion; sur une lecture intégriste de la religion; preuve que cette inégalité apparaît de moins en moins naturel et qu’il faut bien trouver une autre justification. L’Islam, disent les traditionalistes, « a donné a la femme touts, ses droits ».Le possessif « ses » n’indique pas si le droit des hommes et des femmes est le même.

106913268640654468

La femme a ses droits, les hommes ont les leurs , chacun à sa place. Ce n’est évidemment pas l’Islam qui est concerné, mais le machisme érigé en système de valeurs,et la femme a pu concquérir tout les domaines que l’homme s’est approprier auparavant,avec son instruction et son savoir la Femme Algérienne s’est trouver dans des fonctions de haut niveau et a su montrer sa compétence ,et ce n’est pas ses mentalités dégrader qui pourra le faire réculer au contraire elle est forte et courageuse a continuer son combat pour ses valeurs morales et physique , et ne se laisse jamais écraser par quiconque,elle reste debout et son combat se poursuit afin de réaliser ses rèves et vivre libre ,indépendante .

cdd4a72b

Tout mes pensées les plus sincères pour vous chères amis et amies,belle journée plein plein de bonheur.

MERIEM

MON JOURNAL

101306746_o.jpg

Cela fait bien longtemps que j’ai pas pris mon stylo,pour écrire un mot,tout en réfléchissant encore une fois à ce que je dois dire sur mon journal,le coeur en est plein;mauvaise humour,moral bas,solitude,et quand ça vient de ton proche,les mots n’arrive pas a sortir, que dois je rédiger ,j’ai pas envie de propager ma négativité sur les gens qui me lisent,pardon !c’est une sensation bien singulière que d’exprimer  à ce que signifie ce journal ;il me fallait des jours et des jours pour pouvoir reprendre mon clavier et  se vider de mes pensées tant cumuler, non seulement parce que j’ai tendances a être trop cafardeuse encore,qu’il me semble que, plus tard, ni moi, ni qui que ce soit d’autre ne s’intéresserait aux confidences d’une femme que moi . Enfin, cela n’a aucune importance. J’ai envie d’écrire,comme même et de reprendre mon papier qui lui seule est plus patient que mon entourage et bien plus encore de sonder mon cœur à propos de toutes sortes de choses qui arrive dans cette vie; malgrès ce dicton me traversa l’esprit « l’espoire qui me fait revivre », je trouve que trop espérer vouer à l’échec, alors qu’un jour de légère mélancolie.

                      je m’ennuyais,je souffrais toute seules ,comment pourrais-je faire face ,pour me décider à sortir de ce gouffre. Oui,seul confident de nos jour est en effet, ce papier,ce clavier ou ce mur qui m’appartient qui supporte ce chagrin  forts écrit avec une telle patience,comme je présume que personne ne se souciera de ce texte dignement intitulé Journal, je n’ai aucune intention de divulguer ma vie priver ,jamais le faire  à moins les choses ne rentrerons en ordre,que je  rencontre enfin la paix dans ma vie .

                     Me revoilà arrivée au point de départ, à l’idée de commencer a prendre soin de moi et de ne plus plier a ces soucis et ce chagrin et reprendre confiance en moi,tout en parlant de ce qui peut me faire souffrir,car j’en ai assez de supporter tous ces problèmes toute seule et apprendre à degager de ne pas se laisser abatre.

ASSUGAS AMEGAZ

7346058-11307392.jpg

Bonne et heureuse année Yennayer 2966 ,nouvel an berber,que fetent tout les amazighs du monde.

 

LE MONDE A CHANGER EN MUSIQUE

BONNE ANNEE 2016

471884412

Image

HEUREUX MAWLID ENNABAOUI ECHARIF

En attendant la fête du Mawlid el Nabaoui

Cette année le Mouloud ( Elmawlid ennabawi ) sera célébré le même jour que Noël. La date de naissance du Prophète Mohammed (asws) coïncidera avec celle de Jésus ( Sidna Aïssa ), Prophète des Chrétiens. Le symbole est magnifique et je préfère y voir un signe de Dieu, par ces temps très difficiles où le Créateur de l’Univers est malmené par la follie des hommes et où on continue à exterminer ses propres créatures en son nom, comme aux temps des siècles obscurs.

Et malgré des interdiction de certain salafiste,d’ignorer cette fete mais «L’attachement des Algériens à la célébration du Mawlid Ennabaoui provient  d’un référent religieux et socioculturel enraciné en eux»,Fetons ce qui nous unit sans ignorer ce qui nous différencie,et soyons heureux dans nos fete ,et félicitation pour le monde musulman .

Ballade à la lune

LUNE_FS_350D_1-e1426435520821-945x451

C’était, dans la nuit brune,
Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i

Lune, quel esprit sombre
Promène au bout d’un fil,
Dans l’ombre,
Ta face et ton profil ?

Es-tu l’oeil du ciel borgne ?
Quel chérubin cafard
Nous lorgne
Sous ton masque blafard ?

N’es-tu rien qu’une boule,
Qu’un grand faucheux bien gras
Qui roule
Sans pattes et sans bras ?

Es-tu, je t’en soupçonne,
Le vieux cadran de fer
Qui sonne
L’heure aux damnés d’enfer ?

Sur ton front qui voyage.
Ce soir ont-ils compté
Quel âge
A leur éternité ?

Est-ce un ver qui te ronge
Quand ton disque noirci
S’allonge
En croissant rétréci ?

Qui t’avait éborgnée,
L’autre nuit ? T’étais-tu
Cognée
A quelque arbre pointu ?

Car tu vins, pâle et morne
Coller sur mes carreaux
Ta corne
À travers les barreaux.

Va, lune moribonde,
Le beau corps de Phébé
La blonde
Dans la mer est tombé.

Tu n’en es que la face
Et déjà, tout ridé,
S’efface
Ton front dépossédé.

Rends-nous la chasseresse,
Blanche, au sein virginal,
Qui presse
Quelque cerf matinal !

Oh ! sous le vert platane
Sous les frais coudriers,
Diane,
Et ses grands lévriers !

Le chevreau noir qui doute,
Pendu sur un rocher,
L’écoute,
L’écoute s’approcher.

Et, suivant leurs curées,
Par les vaux, par les blés,
Les prées,
Ses chiens s’en sont allés.

Oh ! le soir, dans la brise,
Phoebé, soeur d’Apollo,
Surprise
A l’ombre, un pied dans l’eau !

Phoebé qui, la nuit close,
Aux lèvres d’un berger
Se pose,
Comme un oiseau léger.

Lune, en notre mémoire,
De tes belles amours
L’histoire
T’embellira toujours.

Et toujours rajeunie,
Tu seras du passant
Bénie,
Pleine lune ou croissant.

T’aimera le vieux pâtre,
Seul, tandis qu’à ton front
D’albâtre
Ses dogues aboieront.

T’aimera le pilote
Dans son grand bâtiment,
Qui flotte,
Sous le clair firmament !

Et la fillette preste
Qui passe le buisson,
Pied leste,
En chantant sa chanson.

Comme un ours à la chaîne,
Toujours sous tes yeux bleus
Se traîne
L’océan montueux.

Et qu’il vente ou qu’il neige
Moi-même, chaque soir,
Que fais-je,
Venant ici m’asseoir ?

Je viens voir à la brune,
Sur le clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i.

Peut-être quand déchante
Quelque pauvre mari,
Méchante,
De loin tu lui souris.

Dans sa douleur amère,
Quand au gendre béni
La mère
Livre la clef du nid,

Le pied dans sa pantoufle,
Voilà l’époux tout prêt
Qui souffle
Le bougeoir indiscret.

Au pudique hyménée
La vierge qui se croit
Menée,
Grelotte en son lit froid,

Mais monsieur tout en flamme
Commence à rudoyer
Madame,
Qui commence à crier.

 » Ouf ! dit-il, je travaille,
Ma bonne, et ne fais rien
Qui vaille;
Tu ne te tiens pas bien.  »

Et vite il se dépêche.
Mais quel démon caché
L’empêche
De commettre un péché ?

 » Ah ! dit-il, prenons garde.
Quel témoin curieux
Regarde
Avec ces deux grands yeux ?  »

Et c’est, dans la nuit brune,
Sur son clocher jauni,
La lune
Comme un point sur un i.

Alfred de Musset

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :